En cours de français, nous avons desexpliqué les contes de Charles Perrault. Berta Lamiel, élève de 3r d’ESO, nous propose une version de Cendrillon très actuelle: 

Cendrillon était une adolescente qui vivait avec son père et sa mère dans une petite ville. Un jour ses parents se sont séparés. Après un certain temps, son père a trouvé une copine qui avait deux filles. Cendrillon n’aimait pas du tout être avec elles, parce qu’elles l’ont mal traitée et elles lui ont fait des blagues. 

En raison du coronavirus, elle était confinée à la maison de sa belle-mère. Elles l’ont forcée à faire les tâches ménagères, les plus ennuyeuses, mais Cendrillon dans son temps libre (c’était beaucoup) aimait cuisiner. Elle a préparé des centaines de plats délicieux. Après quelques mois longs et durs, l’enfermement était terminé et tout le monde a pu sortir de sa maison. 

Pour le célébrer, la ville a organisé un concours de gâteaux. Cendrillon était très contente, parce qu’elle avait beaucoup pratiqué. Comme la levure était finie pendant la pandémie, la fille a fait sa propre levure. Elle a travaillé jour et nuit et, finalement, a fait un gâteau au fraises et au chocolat, le meilleur que personne avait jamais goûté. 

Le jour du concours, ses belle-sœurs ont trouvé le gâteau et l’ont jeté par terre. Cendrillon était très triste parce qu’elle n’a pas eu le temps de faire un autre gâteau, mais sa grand-mère l’a aidé à en faire un autre tout aussi bon. 

Le jeune juge a essayé tous les gâteaux, mais celui de Cendrillon était sans aucun doute le meilleur. Ses belle-sœurs, fâchées l’ont a nouveau mis par terre, et elle est partie en pleurant, mais le juge lui a accordé le premier prix. 

Ils se sont échangés les numéro et continuent en contacte.

Berta Lamiel

1